Le commerce, un outil pour la réalisation des ODD en Afrique

26 Octobre 2016

En septembre 2015, les membres des Nations unies ont adopté le Programme de développement durable à l’horizon 2030, qui contient un ensemble de 17 Objectifs de développement durable (ODD). Cet ambitieux nouveau programme mondial fournit un cadre qui guidera les efforts de développement au niveau global pour les 15 années à venir. Il couvre une large palette de sujets touchant aux dimensions économique, sociale et environnementale du développement durable. Si la nature très englobante du Programme 2030 peut être perçue de manière positive, en ce qu’elle atteste d’une volonté de s’attaquer au développement durable dans tous ses aspects, traduire ces aspirations en résultats concrets ne sera pas une mince affaire.

La mise en œuvre de ce nouveau programme nécessitera des actions politiques sur de nombreux fronts, y compris en matière de commerce et d’investissement. Plusieurs cibles se rapportant à différents ODD mentionnent explicitement le commerce et la politique commerciale dans l’optique d’atteindre certains résultats précis. D’un point de vue plus global, la politique commerciale a certainement un rôle à jouer dans la réalisation de la plupart des ODD, ce que le Programme 2030 reconnaît en incluant le commerce parmi les moyens transversaux de mise en œuvre listés par l’ODD 17.

En Afrique, l’enjeu est particulièrement important. Sur certaines des cibles clés des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le continent n’a connu qu’un progrès limité, et il continue d’enregistrer un retard conséquent sur de nombreux aspects du développement. En particulier, l’Afrique est la seule région en développement qui n’a pas atteint l’OMD consistant à réduire l’extrême pauvreté de moitié avant fin 2015. Dans ce contexte, comment le commerce et la politique commerciale peuvent-ils être utilisés afin de stimuler le développement et réaliser les ODD sur le continent ? Ce numéro tente d’apporter des éclairages sur cette question.

Dans le premier article, Christophe Bellmann se penche sur la contribution que peut apporter le commerce à la réalisation des ODD d’un point de vue général. Après avoir offert un aperçu de la manière dont le Programme 2030 aborde la question du commerce, l’auteur présente les voies par lesquelles certaines réformes de politique commerciale pourraient aider à concrétiser ces objectifs. Cet article est complémenté par trois autres contributions, chacune approchant l’interface entre commerce et ODD de manière différente. Dans leur article, Lily Sommer et David Luke s’intéressent au potentiel du commerce en matière de réduction de la pauvreté et dégagent neuf priorités de politique commerciale pour la réalisation des ODD. La contribution d’Eugenio Díaz-Bonilla et Jonathan Hepburn se focalise quant à elle sur la sécurité alimentaire, en démontrant l’importance du commerce et des marchés pour vaincre la malnutrition. Enfin, dans un article plus spécifique, Francis Osiemo offre une réflexion sur les défis de l’insécurité énergétique en Afrique de l’Est.

Continuez à suivre l’actualité sur le commerce et le développement durable en Afrique sur le site web de Passerelles. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter !

L'équipe de Passerelles

This article is published under
3 Juin 2016
Les représentants des États membres de l’Union africaine (UA) viennent de participer à la deuxième session du Forum de négociation de la Zone de libre-échange continentale (FN-ZLEC), poursuivant...
Share: 
8 Juin 2016
Les représentants officiels rassemblés à Bonn en Allemagne sous l’égide des Nations unies pour le premier cycle de discussions sur le climat depuis le nouvel accord universel de réduction des...
Share: