Aborder le commerce sous l’angle du genre

20 Juin 2017

L’importance du commerce et des politiques commerciales dans la poursuite d’objectifs de développement durable est reflétée dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030. La persistance d’importantes contraintes liées au genre dans l’ensemble des sociétés africaines signifie toutefois que les femmes et les hommes assument souvent des fonctions très différentes dans l’économie de leur pays. Il est donc nécessaire de tenir compte des répercussions de la politique commerciale en fonction du genre pour s’assurer que les stratégies de développement soient réellement inclusives.

Sur l’ensemble du continent, les femmes africaines se heurtent couramment à d’importants stéréotypes de genre, ainsi qu’à des obstacles spécifiques en termes d’accès aux ressources productives, au financement, à l’éducation et à la formation, ou à l’information, qui limitent leurs opportunités économiques. Elles sont, de ce fait, souvent cantonnées dans des activités peu qualifiées, qui offrent des perspectives restreintes en termes d’évolution de carrière. À la lumière de ce constat, les implications sont doubles. En premier lieu, les effets genrés du commerce et de la politique commerciale doivent être évalués avec soin afin de soutenir l’émancipation économique des femmes. En second lieu, la promotion de l’égalité entre les sexes, telle que réaffirmée dans l’Objectif de développement durable 5, jouera un rôle déterminant pour accélérer la croissance économique et parvenir à un développement durable en Afrique.

Reconnaître la nature différenciée des impacts des politiques commerciales en fonction du genre constitue ainsi une première étape indispensable à l’élaboration de politiques qui permettent aux femmes et aux hommes de bénéficier des processus économiques et commerciaux sur un pied d’égalité. Quels sont les canaux par lesquels le commerce et la politique commerciale influencent les femmes et la parité des sexes ? Quelles sont les contraintes propres au genre auxquelles se heurtent les femmes dans l’accès aux opportunités économiques et quelles en sont les conséquences dans la sphère du commerce ? Comment les décideurs politiques peuvent-ils adopter des politiques plus sensibles à l’égalité des sexes en matière de commerce ?

Dans le premier article, Simonetta Zarrilli offre un aperçu des liens entre commerce et genre, en s’intéressant plus particulièrement à l’Afrique. Son panorama est accompagné par deux études de cas. Jane Maigua, Loise Maina et Charity Ndegwa analysent les difficultés et les opportunités rencontrées par les femmes dans le secteur de la noix de macadamia au Kenya, tandis que Nursel Aydiner Avsar et Mariangela Linoci examinent les effets genrés du commerce dans le secteur manufacturier de certains des États membres du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA). Un article de Penny Bamber et Cornelia Staritz évoque également la relation entre commerce et genre dans le contexte des chaînes de valeur mondiales. Enfin, l’article de Julia Lipowiecka se penche sur les contraintes auxquelles sont confrontées les femmes dans le secteur des services.

Continuez à suivre l’actualité sur le commerce et le développement durable en Afrique sur le site web de Passerelles. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter !

TAG: 
Afrique, Genre
This article is published under
20 Juin 2017
La politique commerciale est-elle un instrument efficace de réduction des inégalités entre les sexes ? Des politiques commerciales plus sensibles aux questions de genre peuvent-elle endiguer la...
Share: 
10 Juillet 2017
Au-delà du Brexit : Quatre étapes pour faire du Royaume-Uni un leader mondial en matière de commerce et développement – Center for Global Development – Janvier 2017 Cette étude tente de déterminer...
Share: