L’Afrique du Sud lance une initiative pour encourager le commerce intra-africain

21 Juillet 2016

Rob Davies, Ministre sud-africain du commerce et de l’industrie, a récemment annoncé le lancement de Trade Africa, une initiative qui doit remplacer l’Africa Export Council (conseil sur les exportations en Afrique). Cette initiative prend la forme d’une unité au sein du Département du commerce et de l’industrie (DCI), qui a pour objectif d’encourager et de faciliter les relations commerciales entre l’Afrique du Sud et le reste du continent.

Trade Africa vise à « exploiter les capacités de l’État pour éliminer les goulets d’étranglement rencontrés par les entreprises sud-africaines dans leurs opérations avec le reste de l’Afrique grâce à des interventions financières et non financières délibérées, ciblées et bien définies, telles que décrites par le Plan d’action de politique industrielle et d’autres politiques du gouvernement », a indiqué Rob Davies dans un communiqué de presse publié la semaine dernière.

Cette initiative a été lancée en même temps que des lignes directrices intitulées « Guidelines for Good Business Practice by South African Companies » [Lignes directrices pour de bonnes pratiques d’entreprise par les sociétés sud-africaines]. Ces lignes directrices mettent l’accent sur la qualité de la gouvernance d’entreprise des sociétés d’Afrique du Sud dans le reste du continent afin d’encourager des pratiques d’entreprise responsables.

M. Davies a précisé ensuite que ces lignes directrices ont été élaborées dans le but d’encourager les entreprises sud-africaines à être des « citoyennes économiques responsables » et à s’efforcer en permanence de « minimiser les activités ayant un impact social, économique ou environnemental négatif ». « Cela améliorera en retour leur image et leur réputation auprès du public dans les pays et les sociétés où elles exercent leur activité », ajoute-t-il.

Ces lignes directrices devraient ainsi favoriser une meilleure harmonisation de l’activité des entreprises avec les objectifs politiques du gouvernement à l’échelle du continent.
 

Favoriser l’intégration régionale

L’initiative Trade Africa a été présentée le 15 juillet 2016 dans le cadre d’une table ronde au Centre international de convention de Pretoria. Cette discussion intitulée « action collective pour développer le commerce intra-africain » a servi de « plateforme d’échange d’informations sur les initiatives régionales d’intégration économique pour soutenir le développement du commerce intra-africain et évoquer également le rôle du secteur privé pour stimuler, entre autre, l’intégration économique régionale et le commerce intra-africain », a déclaré Davies.

La décision de passer de l’Africa Export Council à Trade Africa est motivée par l’« importance de faciliter plus largement le développement du commerce intra-africain », a indiqué Bongani Lukhele, porte-parole du DCI. 

D’après Davies, « l’initiative répond à la nécessité d’avoir une unité dédiée ayant la responsabilité du développement des exportations sud-africaines de biens manufacturés et de services tout en établissant des relations d’approvisionnement en provenance de tout le continent pour encourager le commerce intra-africain ».

À l’heure actuelle, les principaux partenaires commerciaux de l’Afrique sont l’Europe, les États-Unis et l’Asie, le commerce intra-africain ne représentant que 13 pourcent environ de la totalité des biens et services échangés au sein du continent. L’initiative sud-africaine pourrait donc permettre d’accroître la faible part du commerce intra-africain en facilitant les échanges entre l’Afrique du Sud et ses partenaires du continent grâce à des mesures ciblées.
 

Reportage ICTSD.

19 Juillet 2016
Le groupe des pays les moins avancés (PMA) a récemment présenté à l’OMC un document commun reflétant sa position sur la manière de poursuivre les travaux de l’organisation suite à la Dixième...
Share: 
22 Juillet 2016
Le congrès américain a récemment adopté le Global Food Security Act [loi sur la sécurité alimentaire dans le monde], qui alloue 7,3 milliards US$ entre 2017 et 2021 au soutien d’initiatives relatives...
Share: