La CNUCED lance l'initiative « Commerce électronique pour tous »

28 Juillet 2016

La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a lancé, la semaine dernière, l’initiative « Commerce électronique pour tous » (« e-Trade for all » en anglais) à l’occasion de la quatorzième conférence ministérielle de la CNUCED à Nairobi. Cette initiative vise à rassembler les pays donateurs, les organisations internationales et le secteur privé pour accélérer la progression du commerce électronique dans le monde en développement.

Au cours des dernières décennies, l’internet a ouvert de nouveaux marchés et de nouvelles opportunités commerciales dans le monde entier, avec un énorme potentiel de créations d’emplois. D’après la CNUCED, le commerce électronique a représenté 22 100 milliards de dollars l’an dernier, en hausse de 28 pourcent par rapport à 2013. 

Pourtant, la plupart des petites et moyennes entreprises du monde en développement n’utilisent pas internet ou le commerce en ligne, ce qui limite leur accès à ces nouveaux marchés et débouchés, note l’organisme des Nations unies.

« Un fossé considérable est en train de se creuser entre les pays qui exploitent ces débouchés et ceux qui ne le font pas », a déclaré le Secrétaire général de la CNUCED, Mukhisa Kituyi, en prévision du lancement de l’initiative.

Selon un communiqué de presse de la CNUCED, « si plus de 70 pourcent de la population fait des achats en ligne au Danemark, au Luxembourg et au Royaume-Uni, il en va autrement dans la plupart des pays en développement. Au Bangladesh, au Ghana et en Indonésie, à titre d’exemple, la part de la population qui achète en ligne est égale ou inférieure à 2 pourcent ».

L’initiative « Commerce électronique pour tous » se concentre sur plusieurs principes de base pour combler ce fossé du numérique. Elle vise à identifier les freins au développement du commerce en ligne et à éliminer ces freins pour que les pays en développement puissent profiter de la croissance économique, de la création d’emplois et des flux commerciaux générés par le commerce électronique. 

L’initiative souligne également l’importance de mettre en œuvre des projets qui intègre la question du genre. Ses lignes directrices reconnaissent que les hommes et les femmes participent de manière souvent différente aux activités économiques et au commerce électronique, et qu’il est donc nécessaire de veiller à ce que le développement du commerce électronique soit inclusif et accessible à tous. 

L’initiative a pour objectif général d’aider les pays en développement à renforcer leur capacité à participer au commerce électronique et à en tirer parti en mobilisant des ressources financières et humaines.  

Le principal outil pour y parvenir sera une plateforme en ligne, mise en place par la CNUCED, qui permettra aux donateurs de consulter facilement les projets et les programmes en attente de financement. Cette plateforme permettra également à diverses organisations de mieux faire connaître les obstacles et les solutions potentielles en matière de commerce électronique. Cet outil permettra surtout de consolider toutes les initiatives, programmes et informations concernant le développement du commerce électronique sur un site central afin de garantir l’efficacité et les synergies entre les parties concernées.

La structure organisationnelle de l’initiative s’appuie sur trois composantes : des partenaires, un nouveau Conseil consultatif du secteur privé (CCSP) et un appui administratif.

Les partenaires fourniront entre autre des informations utiles pour les programmes d’assistance technique, participeront à des projets collaboratifs, définiront des objectifs communs et apporteront leur contribution au rapport officiel de fin d’année.  

Le CCSP sera géré de façon indépendante par le secteur privé et fera office de mécanisme de dialogue avec le secteur public.

La CNUCED apportera enfin son soutien administratif à l’initiative en assurant la gestion de la plateforme en ligne, en organisant des réunions régulières entre les partenaires et le CCSP et en répertoriant les projets liés aux activités de commerce électronique.
 

Reportage ICTSD.

27 Juillet 2016
À la surprise de la communauté internationale, la signature de l’Accord de partenariat économique (APE) entre l’UE et la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE), qui doit être ratifié d’ici octobre...
Share: 
29 Juillet 2016
Vendredi 22 juillet, la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a conclu sa quatorzième session quadriennale (CNUCED 14) en signant le programme de travail de son...
Share: