Les énergies renouvelables au service du développement durable

30 Avril 2018

L’énergie est le moteur des économies et des sociétés modernes. Elle constitue, par conséquent, une priorité absolue pour le développement durable. Au-delà d’un Objectif de développement durable (ODD) spécifiquement dédié à l’énergie, les membres des Nations Unies devront améliorer l’accès à l’énergie pour atteindre nombre d’autres ODD, notamment en matière de réduction de la pauvreté, d’industrialisation, de croissance économique, de santé et d’éducation. Et il est nécessaire que les efforts dans ce domaine tiennent compte du changement climatique, ce qui signifie que les sources d’énergie renouvelables doivent être au centre des politiques énergétiques.

En Afrique subsaharienne, le défi énergétique est considérable. Selon l’Agence internationale de l’énergie, près de 78 pourcent des habitants de la région ont recours à la biomasse pour la cuisine, ce qui s’accompagne souvent de risques significatifs pour la santé, et 57 pourcent sont privés d’accès à l’électricité. La plus grande partie de ces personnes se concentrent dans les zones rurales, qui sont souvent hors d’atteinte des réseaux électriques conventionnels. Bien que des progrès encourageants aient été réalisés ces dernières années en matière d’électrification, il reste encore beaucoup à faire. Des efforts politiques ambitieux et déterminés seront nécessaires pour lutter contre la pauvreté énergétique et bâtir des systèmes énergétiques modernes, durables et inclusifs en vue de transformer les économies africaines et d’améliorer les conditions de vie.

L’Afrique a néanmoins la chance d’être dotée d’un grand potentiel énergétique. En plus d’importantes réserves de combustibles fossiles, elle possède d’abondantes ressources énergétiques renouvelables (biomasse, géothermie, hydro-électricité, solaire et éolien), capables de fournir l’électricité nécessaire aux logements, aux entreprises, aux établissements scolaires et aux hôpitaux aux quatre coins du continent. Dans ce contexte, quelles sont les considérations et priorités que les pays africains, et en particulier les pays les moins avancés (PMA), doivent avoir à l’esprit pour développer ces énergies renouvelables ? Comment profiter au mieux des sources de financement disponibles dans ce domaine ? Quelles sont les enjeux plus généraux de la transition énergétique ? Ce numéro jette un éclairage sur ces questions.

Dans le premier article, Giovanni Valensisi se penche sur la situation des PMA et formule des recommandations stratégiques concernant le développement des énergies renouvelables dans ces pays. David Chama Kaluba évoque, quant à lui, la manière dont les pays africains peuvent exploiter au mieux les options de financement disponibles pour ces énergies. Dans le troisième article, Moustapha Kemal Gueye examine les enjeux de la transition énergétique africaine en termes d’emploi. Ce numéro contient également un article sur la question de la réforme des subventions aux combustibles fossiles sur le continent. Les deux derniers articles s’intéressent à l’expérience de Solar Sister, une entreprise sociale à but non lucratif, en matière de soutien aux entrepreneuses africaines dans le secteur des énergies renouvelables, et au rôle des mini-réseaux pour répondre aux besoins énergétiques du continent.

Comme toujours, nous sommes heureux de recevoir vos commentaires et suggestions. Écrivez-nous à passerelles@ictsd.ch.

30 Avril 2018
Garantir l’accès universel à l’énergie constituera un défi majeur pour les pays les moins avancés. Quels sont les aspects clés qu’ils devront considérer dans leurs efforts pour réaliser cette...
Share: 
11 Juin 2018
Le potentiel croissant du commerce électronique pour le commerce et le développement en Afrique – TRALAC – Mai 2018 Cette note s’intéresse au potentiel du commerce électronique pour le développement...
Share: